Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LIBRAIRIE MOTS ET CIE

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

2 Octobre 2015 , Rédigé par MOTS ET CIE Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2015

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

ANIMATIONS À LA LIBRAIRIE EN OCTOBRE

►Samedi 10 octobre à 10h30
Lecture / Rencontre avec Floréal Cuadrado pour son ouvrage

Comme un chat. Souvenirs turbulents d'un anarchiste – faussaire à ses heures – vers la fin du vingtième siècle.

(Ed. du Sandre)

Floréal Cuadrado, principal faussaire de la mouvance activiste des années 1970 à 1980, a semble-t-il attendu la retraite, mais surtout le temps des prescriptions pour écrire ses mémoires. Ancien des groupes armés révolutionnaires et spécialisé dans la fabrication de faux papiers et de faux traveller check, il décrit une époque où des milliers de “sans gloire” se battaient pour changer le monde.

Un document de premier ordre qui se lit aussi comme un véritable roman d'aventure.


Lecture par Valérie Schlée

_________________________________________________________________________

►Samedi 24 octobre à 10h30
Lecture / Rencontre avec Benjamin Haegel pour son ouvrage

Tryggve Kottar

(Éd. du chemin de fer)

Tryggve Kottar mène une vie hors du temps, au fond de la campagne scandinave. Ses journées sont consacrées au jardinage, à l'introspection et à la contemplation de la nature. Cette quiétude est bouleversée par un élan (la bête !) qui à la saison des amours, vient troubler la vie contemplative et sereine de Tryggve, par ses ébats … pourtant naturels. Foin du vernis de l'apparente humanité pour un retour à la nature animale qui sommeille au plus profond de chaque individu !

Une histoire hallucinante ! Les dessins de Marie Boralevi illustrent parfaitement l'oscillation entre humain et animal.


Lecture par Valérie Schlée


_________________________________________________________________________

► Samedi 31 octobre à 10h30


Lecture / Rencontre avec Océane Madeleine

« D'argile et de feu »

(Ed. des Busclats)

Portrait croisé de deux femmes qui portent le même prénom : Marie. Celle qui quitte tout et marche furieusement vers le sud, en cherchant un nouveau sens à donner à sa vie, et celle qui, au 19ème siècle, devint une potière renommée alors que la poterie était affaire d'hommes. Marie la narratrice découvre inopinément les traces de Marie la potière et reconstitue son histoire. Progressivement l'immense force de la potière va apaiser et galvaniser la narratrice qui apprendra à surmonter ses souvenirs pour enfin devenir adulte, libre, vivante et emplie de désir.

Amoureux des mots, amateurs de poésie… c'est un vrai bonheur!

Lecture par Valérie Schlée.

________________________________________________________________________________

RENTRÉE LITTÉRAIRE

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

Le grand raout annuel a débuté! Vous vous demandez avec inquiétude ce qui va vous nourrir cet automne ?

Vous aurez le choix entre 589 romans (petite baisse de production): 393 romans français, une prise de risques moindre en matière de premier roman : seulement 68, et enfin 196 romans étrangers.

Ne vous ruez pas sur le dernier succès annoncé … choisissez avec discernement le livre qui provoquera cette alchimie unique entre un auteur et son lecteur.

Voici quelques débuts de piste.

________________________________________________________________________________

LES PLUMES FRANÇAISES

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-
OTAGES INTIMES
Jeanne Benameur
(Actes Sud)

Le roman s’ouvre sur un otage, Etienne, photographe de guerre, à qui on rend sa liberté après des mois de captivité. Le voilà, à nouveau, libre de ses mouvements, de sa vie. De retour au village de son enfance, auprès de sa mère, il tente de reconstituer le cocon originel, sa mère, Enzo, son meilleur ami, et Jofranka. Les trois amis retrouveront-ils la complicité qu’ils avaient dans leur enfance ? Etienne pourra-t-il vraiment revenir à une certaine normalité ?

Un roman qui donne la sensation de toucher à l’essentiel de la vie. Magnifique !

_______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-
PROFESSION DU PÈRE
Sorj Chalandon
(Grasset)

Histoire familiale sur fond de guerre d’Algérie, contée par Emile, 12 ans. Il vit seul avec ses parents et son père est son héros. Il a été champion de judo, parachutiste, footballeur, espion, et même conseiller du général de Gaulle. En fait, tyran domestique affabulateur, colérique et violent. Car il y a aussi les coups et les opérations punitives qui finissent dans la "maison de correction" (une armoire où l'enfant reste enfermé pendant des heures) .

Un roman bouleversant qui met en scène un triangle familial enfermé dans la folie du père. Bouleversant !

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

LA SEPTIÈME FONCTION DU LANGAGE

Laurent Binet

(Grasset)

25 février 1980, Roland Barthes est fauché par une camionnette et meurt le lendemain. Accident bête : Barthes, totalement absorbé dans ses pensées, a traversé la rue sans regarder. Cela arrive sauf qu’il sortait d’un dîner avec Mitterrand… et si c’était un assassinat ? Barthes avait sur lui un document qui aurait pu changer la face du monde, et qui s’est volatilisé. L’inspecteur Bayard, caricature de flic ignorant et réac, haïssant les intellos gauchos, est chargé de l’enquête, et réquisitionne, pour l’aider à comprendre le microcosme germanopratin et lui traduire le langage sémiotique, Simon Herzog, un jeune chargé de cours.

Décapant, brillant, jubilatoire et complètement allumé !!

Qui mieux que l’auteur pour parler de son ouvrage? https://youtu.be/-GQnZxlUCVo

______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

QUAND LE DIABLE SORTIT DE LA SALLE DE BAINS.

Sophie Divry

(ed. Notab/lia)

Sophie, trentenaire lyonnaise, aimerait bien vivre de sa plume. En attendant le jour béni où la vente de ses livres suffira à la nourrir, elle est au chômage et survit dans un appartement froid, entre petites combines et grosses faims. Elle travaille de temps en temps, des piges journalistiques, s’interroge beaucoup et est sans cesse interrompue dans ses questionnements par les interventions inopinées de son meilleur ami Hector obsédé sexuel, de sa mère qui s’inquiète et donne des conseils et de Lorchus son démon personnel.

Un roman drolatique, petit bijou d’humour et d’inventivité !

_______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

ENTRE LES DEUX IL N’Y A RIEN

Mathieu Riboulet

(Ed. Verdier)

Un texte brûlant sur les mouvements de contestation des années 70, de l'espoir qu'ils ont suscité et de la révolte qui a levé se transformant, en Allemagne et en Italie, en action armée. Entre l’assassinat de Pierre Overney en 72 et celui d’Aldo Moro en 78, l’auteur veut rendre justice à ce moment de l’histoire tellement décrié aujourd’hui et qu’il n’a que partiellement vécu parce que trop jeune. Mêlant en écho les événements de sa propre vie, ce récit d’apprentissage raconte en même temps la découverte du désir homosexuel et de la lutte révolutionnaire.

Un texte fort qui nous donne des clefs pour comprendre le monde actuel.

_________________________________________________________________________________

LES PLUMES ÉTRANGÈRES

_________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

DELIVRANCES

Toni Morrison

(C. Bourgois)

Pennsylvanie, années 1990. A sa naissance, Lula Ann a la peau noir bleuté. Un choc pour ses parents mulâtres au teint clair. Le père quitte le foyer. La mère partagée entre dégoût et devoir, fera payer à Lula Ann le fait d’avoir été abandonnée. La petite fille n'arrivera à s’attirer ses faveurs que ce jour où elle témoigne contre son institutrice blanche accusée de pédophilie. Un faux témoignage qui vaudra quinze ans de prison à l’institutrice. Des années plus tard, Lulla Ann, d’une beauté hors normes, a une société de cosmétique qui marche. Son fiancé la quitte, elle n'est « pas la femme qu'il veut ». Alors, la remarquable entreprise de réinvention d'elle-même vacille, «les sales histoires du passé » la rattrapent.

Un roman court mais intense et absolument sublime !

_______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

L’IMPOSTEUR

Javier Cercas

(Actes sud)

Icône nationale antifranquiste, Enric Marco s’est forgé l’image du valeureux combattant de toutes les guerres justes. En juin 2005, un jeune historien met au jour l’incroyable imposture : Enric Marco, toujours prêt à tous les accommodements pour seulement survivre, a bâti le plus stupéfiant des châteaux de cartes. L’Espagne affronte sa plus grande imposture. Hanté par le réel, le romancier espagnol démonte la mystification d'une victime supposée de la déportation nazie. Il ne veut ni condamner ni absoudre, mais comprendre comment un homme peut s'inventer une vie et y croire lui-même.

Une fresque renversante et une création littéraire audacieuse.

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

D’AILLEURS LES POISSONS N’ONT PAS DE PIEDS

Jón Kalman Stefánsson

(Ed Gallimard)


Islande après la crise. Ari retourne dans son village d'enfance après s'être séparé de sa femme. Son père lui a fait parvenir un colis plein de souvenirs qui le poussent à quitter sa maison d’édition danoise pour rentrer en Islande. Lorsqu’il atterrit à Keflavik, il foule la terre de ses ancêtres et c’est vers sa mémoire qu’il se dirige, celle de ses grands-parents, celle de son enfance et celle de sa mère décédée. C'est l'occasion pour lui de nous raconter sa famille et de nous parler de l'Islande.

Une écriture magnifique !

_________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

FABLE D’AMOUR

Antonio Moresco

(Ed. Verdier)

Une histoire d’amour entre deux personnages qu’il serait impossible d’imaginer plus éloignés : un vieux SDF, qui ne se souvient plus de rien et qui a pratiquement perdu la raison, et une très jolie femme. Véritable contre-pied au jeunisme qui prévaut actuellement, l’auteur y décrit avec une grande beauté l’amour entre les générations, comme si la fable était le seul mode pour raconter aujourd’hui la puissance d’aimer.

Un propos surprenant, parfois presque dérangeant

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

LA NEIGE NOIRE

Paul Lynch

(Albin Michel)

Après la Seconde Guerre mondiale, Barnabas Kane, après des années passées à New York dans la construction des gratte-ciel, revient vivre dans son Irlande natale, avec sa femme américaine et leur fils. Il retrouve le travail de la terre, au sein de son ancienne communauté qui ne le considère plus tout à fait comme l’un des leurs. Un incendie, accidentel ou criminel, ravage son étable, tuant un ouvrier et décimant son bétail. Confronté à l’hostilité et à la jalousie des voisins, il devient un étranger sur son propre sol.

Un roman âpre et tourmenté, une histoire forte et implacable.

_______________________________________________________________________________

ILS VONT TENIR DANS LES POCHES !

________________________________________________________________________________

La rentrée littéraire c'est aussi en poche !

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

►CONSTELLATION

Adrien Bosc

(Lgf)

La mort de Marcel Cerdan dans l’accident du Paris-New York en 1949, fut une tragédie en France. L'arbre cachait la forêt et la star Cerdan, ses compagnons de voyage. Ils étaient 48 dans ce Constellation et, devant le tribunal de la littérature, tous, des 5 bergers basques désireux de tenter leur chance au Far West jusqu’à la célèbre violoniste Ginette Neveu, méritaient un siège passager. Encore fallait-il enquêter et fouiller.

Prix de l’Académie Française.

_________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

PAS PLEURER

Lydie Salvayre

( ed. Points)

La Guerre d'Espagne entre violence et légèreté. Espagne, été 36. Des camps se sont formés, c’est la guerre. Deux voix entrelacées celle de Bernanos qui s’insurge contre les massacreurs qui agissent avec la bénédiction de l’Église catholique et celle de Montse, mère de la narratrice qui raconte ses souvenirs et son histoire d'amour impossible avec un homme issu d’un milieu social et d’un clan républicain différent. Un entrelacement de souvenirs douloureux charriant chacun son lot de désillusions.

Une leçon de vie incitant à réfléchir.

________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

DANS LE SILENCE DU VENT

Louise Erdrich

(Lgf)

Un dimanche de printemps, une femme est agressée sexuellement sur une réserve indienne du Dakota du Nord. Traumatisée, Géraldine Coutts n'est pas en mesure de révéler ce qui s'est passé à la police, ni d'en parler à son mari ou à son fils de treize ans, Joe. En une seule journée, la vie de ce dernier est bouleversée. Il essaie d'aider sa mère mais elle reste alitée et s'enfonce peu à peu dans le mutisme et la solitude. Joe perd patience face à une enquête qui piétine et il décide avec ses copains de chercher les réponses de son côté. Son enquête marquera pour lui la fin de l’innocence. Un livre somptueux.

_______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

LA COULEUR DES OMBRES

Colm Toibin

(10/18)

Les neuf nouvelles qui s’intéressent au retour des exilés vers leur terre natale. Frances, Carme, Malik et les autres se sont construit une autre vie, mais n’ont pu s’empêcher de rêver avec nostalgie à la terre perdue. Et, quand ils reviennent, parfois contraints, à leur terre natale, le monde a changé. Déception, colère, désir de repartir ou satisfaction de trouver un présent différent, chacun se tourne à sa façon vers l’avenir. Ces neuf récits content le moment de basculement ou, quittant l'ombre de leur exil intérieur, des vies accèdent enfin à la clarté.

Une prose envoûtante.

_________________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRE - RENTRÉE LITTÉRAIRE-

MUDWOMAN

Joyce Carol Oates

(Points)

Abandonnée à l’âge de 3 ans dans les marais par sa mère, à demi-folle, Meredith Ruth Neurkirchen, brillante universitaire est rongée par ses souvenirs. Présidente d'université, sa flamboyante carrière masque tant bien que mal son infinie fragilité et ce traumatisme originel refoulé va lui rejaillir à la figure. Ses souvenirs de petite fille refont surface et la dévorent jusqu'à prendre toute la place. C'est le problème avec les vieux démons : ils reviennent toujours vous chercher.

Un des grands romans de J.C.Oates

_______________________________________________________________________________

BONNES LECTURES !

________________________________________________________________________________

Pour commander ou vérifier la disponibilité d’un ouvrage :

http://www.librairie-motsetcie.fr

_________________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article