Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LIBRAIRIE MOTS ET CIE

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

2 Juillet 2016 , Rédigé par MOTS ET CIE Publié dans #RENTREE LITTERAIRE 2016

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

Du nouveau chez Mots et Cie !

Le 7 septembre,
Votre librairie ouvre

BULLES ET Cie

15 rue Armagnac,
Librairie spécialisée BD et mangas

___________________________________________________________________________

VOS LECTURES D’ÉTÉ

____________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -
Vous partez ?
Voilà quelques suggestions à glisser dans la valise.
Vous ne partez pas ?
Voilà des lectures pour voyager à peu de frais.
De toute façon avec des livres, il fera beau tout l’été !

___________________________________________________________________________

Littérature française

_______________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►EN ATTENDANT BOJANGLES

Olivier Bourdeaut

(Finitude)

Faire de chaque minute une fête, faire valser les conventions, oublier les contraintes du quotidien et danser sur «Mr Bojangles» de Nina Simone, sous le regard émerveillé de leur fils, il n’y avait de place que pour le plaisir et celle qui menait le bal, c’était la mère, feu follet imprévisible et extravagant. Jusqu’au jour où le réel vint méchamment cogner contre le merveilleux.

Une fable faussement naïve, joliment tendre, extravagante et bouleversante.

___________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►IL ÉTAIT UNE VILLE

Thomas B. Reverdy

(Flammarion)

Detroit 2008. L’ancienne capitale prospère de l'automobile, est une ville en lambeaux, vidée de ses habitants à cause de la crise des subprimes. C'est dans un de ces quartiers désertés que grandit Charlie, qui entraîné dans l'aventure d'une bande de gamins manipulés par un dealer vient de disparaître, que Gloria, sa grand-mère, remue ciel et terre pour le retrouver, et que le lieutenant Brown, flic sur le retour, est chargé de l'enquête. C'est là, aussi, qu'Eugène jeune ingénieur français, victime de la faillite de son entreprise, rencontrera Candice, la serveuse au sourire brillant et rouge.

Un portrait éclatant de Detroit en ruines, les ruines de notre propre civilisation où la vie, malgré tout, reprend ses droits.

( Prix des Libraires 2016).

___________________________________________________________________________

LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE


______________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►J’AI TOUJOURS TON CŒUR AVEC MOI

Soffia Bjamadottir

(Zulma)

Islande, île perdue de Flatley, bruit du vent, froid glaçant. Siggy, la mère d’Hildur vient de mourir. C’était une mère atypique, froide, extravagante, dépressive et mélancolique. Elle qui n’a jamais été là pour personne a légué à sa fille Hildur son mal étrange et une petite maison jaune sur l’île de Flatey. Hildur s’embarque vers ce point minuscule perdu dans l’océan pour affronter le fantôme de sa mère, plus présente dans la mort qu’elle ne l’a jamais été de son vivant. Le roman est la chronique de ces quelques jours sans boussole pour faire face au deuil et aux souvenirs sans sombrer, et pour retrouver la force de vivre, et de sourire.

Une pépite mélancolique, décalée et dérangeante, pleine d’humour et de poésie.

____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

UN BON GARÇON

Paul McVeigh

(Philippe Rey)

Irlande du Nord, fin des années 80, dans un quartier difficile de Belfast. Mickey, le narrateur, 10 ans vit sa dernière journée d’école primaire. Bon élève, il préfère lire et étudier ou s'occuper de P'tite Maggie, sa petite sœur, que de se battre avec les autres garçons. Admis dans un collège prestigieux, et soulagé d’échapper ainsi à ses tourmenteurs dont son grand frère Paddy, qui n'est pas le dernier à le traiter de "pédé" qui joue avec les filles, sa joie sera de courte durée car son père, alcoolique et joueur, a dépensé l'argent destiné à ses études. Le petit chien offert par ses parents ne suffit évidemment pas à faire oublier le goût âpre des vacances qui commencent, et Mickey décompte avec angoisse le nombre de semaines le séparant de la rentrée.

Sensibilité, tendresse, humour, un roman efficace qui vous tiendra en haleine.

____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

NEVERHOME

Laird Hunt

(Actes Sud)

Guerre de Sécession. Constance abandonne sa ferme de l’Indiana et s’engage dans l’armée nordiste à la place de son homme à la santé fragile. Tant par amour que par conviction, elle se déguise donc en homme pour aller combattre, comme d'autres aussi l'ont fait durant cette période tourmentée de l'Histoire américaine. Constance devient Ash, un soldat comme un autre, qui ne rechigne pas à la tâche. Un soldat bien plus courageux que la moyenne, montant au front sans jamais reculer d’un pouce.

Roman puissant qui nous plonge dans l'Amérique du 19ème siècle tout en nous parlant du présent.

Grand prix de littérature américaine 2015.

___________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

INVISIBLE SOUS LA LUMIÈRE
Carrie Snyder

(Gallimard)

1928, J.O d’Amsterdam, pour la première fois, des épreuves d’athlétisme sont accessibles aux femmes. Aganetha Smart s’en souvient bien, elle y a connu la gloire, marquant le sport féminin de son empreinte. Aujourd’hui à 104 ans, elle vit dans un hospice. Lorsque deux jeunes gens viennent lui proposer la réalisation d’un documentaire sur sa carrière, c’est un véritable voyage dans le temps qu’elle entame. Elle revoit la ferme de son enfance, puis la guerre et les maladies, mais surtout la découverte d’une passion, la course, grâce à laquelle elle rencontre l’amour et l’amitié, et lui fait vivre son heure de gloire lors des J.O. Le statut de championne était difficile à assumer à cette époque mais pour rien au monde Aganetha ne se serait contrainte à sa seule condition de femme, prédestinée au mariage et à la maternité.

Un brillant premier roman.

___________________________________________________________________________

ROMANS POLICIERS

___________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

SNJÓR

Ragnar Jónasson

(La Martinière)

A Siglufjördur, village de pêcheurs le plus au nord de l’Islande, auquel on ne peut accéder que par un tunnel creusé à même la montagne, de la neige, il y en partout. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Dans ce coin glacé où il ne se passe jamais rien, il se trouve confronté à deux meurtres au sein de la petite communauté où tous se connaissent. Une jeune femme est retrouvée morte, à moitié nue dans la neige, un vieil écrivain renommé fait une chute mortelle dans le théâtre local. Pour couronner le tout, une avalanche et des tempêtes de neiges ferment temporairement l’accès du tunnel et la nuit polaire ne réserve plus une seule minute de jour.

Une intrigue bien ficelée. Un huis clos captivant qui vous donne froid dans le dos... Claustrophobes s’abstenir !

____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

LES DISPARUS DU PHARE

Peter May

(Le Rouergue)


Lewis, île sauvage des Hébrides balayée par les vents. Rejeté par les vagues et sauvé par son gilet de sauvetage, un homme reprend connaissance sur une plage, ne sachant plus ni qui il est, ni pourquoi il se trouve là. Seul affleure à sa conscience un sentiment d’horreur insaisissable et terrifiant. Des gens le reconnaissent mais pourquoi la maison qu'il habitait depuis un an ne contient aucun souvenir, aucun papier? Il se lance dans une quête aveugle afin de tenter de redécouvrir l'ensemble de sa vie mais certains n'ont pas envie du tout qu'il y parvienne.

Un dédale savamment organisé avec juste ce qu’il faut de suspense, de poésie et d’humanité. Fascinant !

____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►IL RESTE LA POUSSIÈRE

Sandrine Collette

(Denoël).


Patagonie, steppe balayée de vents glacés, nature desséchée et hostile. Dans une ferme une famille reste malgré tout. Le père a disparu, la mère, silencieuse et froide, tient ses quatre fils comme elle dirige son bétail. Rafael, le cadet, est maltraité par ses aînés alors il se réfugie auprès de son cheval et de son chien. Dans ce monde, l’espoir semble hors de portée et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l’étau de terreur et de violence qui l’enchaîne à cette famille?

Un huis clos étouffant et une fable d'une beauté fébrile.

Prix Landernau polar 2016.

___________________________________________________________________________

POCHOTHÈQUE

___________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►BUVARD

Julia Kerninon

(Babel)

Caroline N. Spacek, la quarantaine, vit en solitaire dans le Devon en Angleterre. Très jeune, elle a connu une gloire littéraire rapide et scandaleuse, après une enfance marquée par la violence et la marge. Tombé amoureux de son écriture, Lou, jeune journaliste veut la rencontrer. Elle accepte alors qu’elle a toujours fui. Ainsi commence le jeu de miroirs entre eux deux : l’éclairée par les néons renvoyant sa lumière, peut-être meurtrière, et l’envers du buvard, Lou, qui la boit, l’éponge, l’amène ailleurs.

Identification, emprise, soumission, une narration menée avec une belle maîtrise.

Un premier roman brillant !
_____________________________________________________________________________


LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►CONFITEOR

Jaume Cabré

(Actes Sud)

Adrià Ardèvol, vieux et malade, se confesse tant qu’il est lucide. Dans cette lettre, adressée à Sara, la femme adorée, il raconte comment il a hérité d’une fortune volée par son père à des juifs chassés et spoliés. La révélation plonge aux sources du mal de l’Inquisition à l’Allemagne nazie, d’Anvers à la cité du Vatican pour finir à Auschwitz, épicentre de l’abjection.

500 ans d’histoire européenne à travers une narration éblouissante. Superbe !

___________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►LES TEMPS SAUVAGES

Ian Manook

(Lgf)

Retrouvez Oulan Bator, les steppes mongoles et les principaux personnages du premier roman dont le désormais célèbre flic Yeruldelgger. C'est une étrange affaire que découvre l'inspecteur Oyun, adjointe de Yeruldelgger. Le corps d’un cavalier sur son cheval est retrouvé en pleine steppe recouvert d’une femelle yack éventrée, le tout congelé à coeur. Comment ce cavalier a-t-il pu se faire écraser avec sa monture par une femelle yak venue du ciel ? Yeruldelgger, lui, est appelé pour une autre enquête lorsqu’il est interpellé par la police des polices. On le soupçonne du meurtre de Colette, une prostituée qu’il connaît. Coups tordus, espionnages, manipulation, secret défense, nids d'espions, militaires magouilleurs.

Un récit à la démesure des étendues mongoles, addictif !!

_____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►MEURSAULT CONTRE ENQUÊTE

Kamel Daoud

(Babel)

Oran, au fond d'un bar, Haroun, un vieil homme, soliloque. C’est le frère de l’Arabe tué par Meursault dans L’Étranger (Camus). Il relate sa version des faits, raconte l’envers du décor, rend son nom à son frère, figure niée de la littérature. Il s’empêtre dans son récit, délire, ressasse ses souvenirs, peste contre l’Algérie, n’épargne personne. Son obsession est que « l’Arabe » soit reconnu. L’entreprise n’était pas facile mais de doubles en faux-semblants, les échos qui se répercutent d'un livre à l'autre sont très subtils.

Traité façon roman policier, c’est un ouvrage vertigineux !

_____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►CHARLOTTE

David Foenkinos

(Gallimard)

Après une enfance à Berlin, Charlotte Salomon, artiste peintre, juive allemande, est exclue par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle se réfugie en France où elle compose une œuvre picturale d'une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à un médecin dans le sud de la France. Elle sera déportée et tuée à l'âge de 26 ans. Portrait saisissant d'une femme exceptionnelle.

Prix Renaudot et Goncourt des Lycéens.

____________________________________________________________________________

LES MOTS DU LIBRAIRIE - spécial lectures d'été -

►AMERICANAH

Chimamanda Ngozi Adichie

(Folio)
Ifemelu quitte le Nigeria pour aller faire ses études à Philadelphie. Inexpérimentée, elle laisse derrière elle son grand amour, Obinze. Mais comment rester soi lorsqu’on change de continent, lorsque soudainement la couleur de votre peau prend un sens et une importance que vous ne lui aviez jamais donnés?

Des aventures hautes en couleur entre condition noire au Nigéria et aux USA où l’auteur fait valser le politiquement correct et les clichés sur la race ou le statut d’immigrant.

Présent, passé, tristesse, drôlerie, une saga impossible à lâcher!

__________________________________________________________________________

Je vous souhaite un très bel été ... pour agrémenter vos lectures !

Mehdi, le libraire.

___________________________________________________________________________

Pour commander ou vérifier la disponibilité d'un ouvrage, suivez le lien:
http://www.librairie-motsetcie.fr/

____________________________________________________________________________

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article